Commemoration le 13 Juillet à RIMONT

Né le 25 avril 1885 au Mas d’Azil (Ariège), mort assassiné par des membres du PPF (parti collaborationniste fort actif à Saint-Girons) le 13 juillet 1944 à Rimont (Ariège) ; avocat ; radical-socialiste ; député de l’Ariège (1914-1929) ; sénateur de l’Ariège (1929-1940) ; sous-secrétaire d’État aux PTT (1921-1924) ; conseiller général de Castillon-en-Couserans (Ariège) de 1918 à 1940 ; président du conseil général de l’Ariège élu en 1939 ; maire de Rimont.

En 1939, Paul Laffont était l’un des hommes politiques les plus influents de l’Ariège.
Avant la guerre, c’était l’un de ses amis, Jean Claustres, qui était maire de Rimont. Ce dernier fut rapidement évincé par Vichy.
Le 13 juillet 1944, un groupe du PPF (parti collaborationniste fort actif à Saint-Girons) composé de Français mais aussi d’un Italien et d’un Allemand (Sarrois) arriva le matin à Rimont. Ils se présentèrent à la Vignasse, au domicile de Laffont. Après avoir pillé et saccagé la demeure, ils s’emparèrent de Laffont et l’emmenèrent. Entre temps, un voisin, le docteur Charles Labro alerté par le bruit accourut chez Laffont. Il fut à son tour arrêté. Tous deux furent torturés puis abattus. Leurs corps furent retrouvés quelques jours plus tard sur le territoire de la commune voisine de Lescure, Laffont à Augère et Labro à Soueix de las Barthes. Le 21 août 1944, le village où vivaient Laffont et Labro fut détruit par les forces allemandes en mouvement vers la vallée du Rhône (ce texte est extrait de l’article qui lui est consacré sur le site ” Le Maitron” que vous pouvez retrouver en intégralité en cliquant sur la photo.).